Original, local, artisanal, [fenɔmεn], c'est de la création d'accessoires textile pour tous imaginée dans son atelier du Bugey autour d'un travail de recyclage et de jeu de matière. C'est la possibilité de produits personnalisés et sur-mesure selon vos envies! L'univers se veut avant tout ludique et accessible pour les objets du quotidien.

Contributeurs

jeudi 18 octobre 2012

se faire tirer le portrait...





Aujourd'hui, c'était le jour de la photo de classe de Luciole. Celle qui restera pour l'éternité dans l'album familial, qu'on montera immanquablement à tous ses nouveaux petits amis et qu'on pourra éventuellement utiliser pour le power point de son mariage dans 20 ans. 
J'avais envie de lui faire un truc joli (si possible) et original et depuis que j'ai acheté le fabuleux, extraordinaire livre "grain de couture", je ne rêvais qu'une d'une chose, me lancer dans un des modèles tous plus merveilleux les uns que les autres. Vous avez compris, j'en suis raide dingue. 


J'ai choisi la tunique "phedka" pour son côté japonisant. une coupe large, un double col, des boutons et des manches courtes. J'ai pris une belle laine sobre grise à fleurs noires acheté chez Toto. ça été plutôt facile.
Après y a bien fallu y aller. Et là, j'ai moins rigolé. L'auteure, Ivanne Soufflet, m'avait pourtant prévenu, avec col et poche, c'était niveau "confirmé" mais depuis que je couds quasi quotidiennement, je deviens un brin prétentieuse ou du moins, je prends un peu trop confiance en moi. 


Déjà quand j'ai découvert le patron, j'ai failli abandonner. Certes le livre est exceptionnel mais tous les patrons sont regroupés sur 4 planches, ce qui fait beaucoup de lignes de coupe qui se chevauchent. Rien qu'à le regarder, j'avais un début de migraine.  J'ai tellement rien compris que j'ai reproduit les cols dans toutes les tailles (2,4,6,8 ans). Au moins, ça sera ça de fait quand je voudrai le faire aux autres filles.

Couper les pièces a été fastidieux mais c'est pas compliqué. L'assemblage par contre, m'a causé bien du souci. Pourtant, tout est bien détaillé dans le livre mais faut relire plusieurs fois pour intégrer. Et j'ai réussi à faire d’innombrables fautes de débutante, envers/endroit, j'ai du découdre de nombreuses coutures. Je me suis speedée, je voulais absolument la finir à temps.

Au final, c'est vraiment pas mal. J'adore la coupe et le tissu. Le petit liberty rose sous le col et pour la poche vitaminent le gris sage de la tunique.  
Et au moins, personne n'avait la même tenue à l'école. 

Si vous voulez rêver un peu, je vous laisse l'adresse du blog d'Ivanne. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire